Sommaire de Cases d’Histoire N°2

Couv

Edito
Chaque année, les commémorations du 8 mai 1945 rappellent à ceux qui auraient tendance à l’oublier toute la démesure et l’horreur du second conflit mondial. Comme le rappelle justement l’historien Pascal Ory, la Première Guerre mondiale est le symbole de la guerre absolue, déluge de fer et de sang, alors que le second conflit se place plus sur un plan moral, en représentant la victoire du bien sur le mal. Le IIIe Reich aura en effet plongé l’Europe dans le chaos en ajoutant au nationalisme une idéologie raciale et une dimension mystique conduisant aux pires folies.[…]

Par Thierry Lemaire

 

Capture d’écran 2015-05-29 à 16.46.17La croix gammée fait-elle vendre ?

Devant la pléthore de bandes dessinées historiques qui envahissent chaque mois les librairies, il est de plus en plus difficile pour un album de sortir du lot. La couverture se doit donc d’être la plus accrocheuse possible. Quitte à avoir recours à une symbolique aussi efficace que réductrice, telle que la croix gammée. […]

Par Philippe Peter

 

Nazisme et Seconde Guerre mondiale : valeurs sûres de l’uchronie

Et si Hitler avait gagné la guerre ? Ou inversement : et si l’armée française avait enrayé la Blitzkrieg à l’ouest ? A moins de modifier le cours du temps, ces questions ne trouveront jamais de réponse scientifique. La bande dessinée permet, en revanche, de mettre en scène ces ver […]

Par Philippe Peter

Rencontre avec Isabelle Delorme
Agrégée d’histoire et de géographie, doctorante au Centre d’Histoire de Sciences Po (CHSP, Paris, thèse en préparation sur les récits mémoriels historiques en bande dessinée), Isabelle Delorme travaille régulièrement sur la représentation des génocides dans le 9e art. Elle revient avec nous sur le sujet de la Shoah, dont les auteurs de bande dessinée se sont emparés assez récemment. […]

Propos recueillis par Thierry Lemaire

 

Capture d’écran 2015-05-29 à 16.16.02Le Téméraire, bréviaire nazi pour les jeunes

  En janvier 1943 est créée à Paris une revue pour la jeunesse qui contient pour moitié de la bande dessinée. Alors que la roue commence à tourner pour l’Allemagne nazie, Le Téméraire se place résolument dans les pas du modèle fasciste. L’historien Pascal Ory, qui s’est intéressé au sujet dès les années 70, revient avec nous sur cette étonnante publication. […]

Propos recueillis par Thierry Lemaire

Hydra, les SS ne meurent jamais
7 décembre 1941, le Japon attaque Pearl Harbor,  les États Unis entrent militairement dans la Seconde Guerre mondiale mais à bien y regarder, ils ont commencé à combattre l’Allemagne nazie, une année plus tôt. Décembre 1940, Captain America arrive sur le marché et sur le théâtre des opérations. Sa mission est clairement définie par ses créateurs : botter le cul aux dictateurs fascistes. Dans cette croisade, il va rencontrer une organisation créer par des nazis entre plus tarés que les nazis originaux : Hydra. Cette organisation perdure dans le temps, les scénaristes l’adaptent suivant les époques en lui laissant beaucoup de ses caractéristiques d’origine. C’est le cas entre 1965 et 1967 quand Nick Fury est chargé de son cas. […]

Par Stéphane Dubreil

Heil Hirohito !

Hitler-Shigeru-MizukiAvec Hitler, Shigeru Mizuki décrit autant la vie du dictateur allemand qu’il fait un parallèle avec le gouvernement japonais de l’entre-deux-guerres. Suivant les progrès de l’historiographie nippone de l’après-guerre, il participe ainsi au questionnement sur la nature du pouvoir impérial japonais durant les années 30 et 40. Avec cet ouvrage, il prend en quelque sorte parti pour la notion de Tennosei-fashizumu. […]

Par Boris Battaglia

Wotan de Eric Liberge, une plongée dans la nuit

wotan sommaireParmi tous les albums consacrés au nazisme ou à la Seconde Guerre mondiale, Wotan occupe une place singulière et lire Wotan est une expérience éprouvante. Eric Liberge ne décrit ni la montée du nazisme, ni le déroulement de la guerre, encore moins des actions héroïques ou dignes de rester dans la mémoire. Son projet est plus vaste et plus circonscrit : comment montrer l’horreur de ce régime, comment raconter ce qu’il a de plus noir, comment décrire les sentiments, les consciences anéanties par ce système ? […] 

Par Stéphane Dubreil

Carte blanche (rouge et noire) à Christophe Girard

L’utilisation de la croix gammée est définie par la loi. Pourtant, la croix gammée peut rapporter gros, pouvoir ou argent. Pour le démontrer, deux planches de Christophe Girard valent mieux qu’un long discours.  […]

 Par Christophe Girard

 

Cahier pédagogique – Enseigner la Shoah par la bande dessinée

Capture d’écran 2015-05-31 à 15.01.01Par un curieux hasard, la Shoah entre dans les programmes scolaires dans les années 1980 au moment même où elle trouve sa place au sein de l’édition de bandes dessinées, avec le cultissime Maus, d’Art Spiegelman. Longtemps jugés indécents, les liens entre bande dessinée et Shoah se développent depuis lors. Plusieurs titres récents sur le sujet – témoignages, reportages ou œuvres de fiction – peuvent être des supports innovants pour des cours d’histoire, du CM2 à la classe de terminale.

1 Maus en histoire des arts, niveau 3ème
2 Des pistes pour travailler en cours d’histoire à partir de Maus
3 Des ressources en ligne sur des bandes dessinées d’élèves réalisées à partir de la mémoire de la Shoah
4 Travailler à partir de L’Enfant cachée en cycle 3, CM1 à 6ème

Bibliographie indicative sur la Shoah dans la bande dessinée

Par Laurent Lessous