Sommaire de Cases d’Histoire n°5

Edito

Après quelques semaines d’attente, voici la nouvelle mouture de Cases d’Histoire. Afin de vous proposer des articles toujours pertinents, notre webzine devient bimestriel, avec un numéro de mars-avril consacré à la Rome antique. Pour des raisons diverses, la publication de cet opus a été retardée. Rassurez-vous : notre équipe est plus soudée que jamais, et aucun cas de défection n’est à déplorer. Nous poursuivons simplement chacun(e) nos activités respectives parallèlement à cette aventure éditoriale inédite. Et ces derniers mois ont été très chargés. Ajoutez à cela des complications d’ordre logistique liées à la mise en place de la version payante, qui sera effective à partir du numéro 6, prévu pour fin mai. Il sera consacré à la Conquête de l’Ouest. Nous espérons que vous serez nombreux à nous suivre et nous soutenir dans cette aventure. […]

Par Pauline Ducret

 

Rome antique et 9e art : une vision étriquée de l’Histoire

Après le théâtre au XVIIe siècle, puis la littérature post-romantique au XIXe siècle (avec notamment Salammbô, de Gustave Flaubert), la Rome antique conquiert tout naturellement le cinéma et la bande dessinée dans la première moitié du XXe siècle. Depuis, cette époque s’est imposée comme l’un des sujets de prédilection de la BD historique. Paradoxalement, malgré une profusion d’albums et quelques best-sellers, seules quelques bribes de la riche histoire de la Rome antique ont jusqu’à présent attiré l’attention des auteurs de bande dessinée. Ce qui laisse donc le champ libre aux créateurs qui ambitionneraient de remplir certains vides. […]

Par Philippe Peter

 

Alix, une Antiquité en évolution. Interview de Marc Jailloux

Reprendre un héros qui a marqué l’histoire de la BD n’est pas chose facile, pas plus que redonner vie à une époque lointaine quand le père du personnage d’origine l’a tellement marqué que sa vision est devenue canonique. Marc Jailloux en est à son troisième Alix. Avec Mathieu Breda au scénario, il a redonné souffle et vigueur à une série qui menaçait ruine. Il a dû actualiser la vision de l’antiquité à l’aune des recherches récentes tout en gardant la ligne sans tenir compte des nouvelles séries sur le monde romain. Ancien assistant de Gilles Chaillet, Marc Jailloux est entré dans l’univers Martin par la reprise d’Orion. […]

Propos recueillis par Stéphane Dubreil

 

Empire romain : l’émergence du christianisme vue par la bande dessinée

 La naissance du christianisme et les premières phases de son expansion sont intimement liées à l’histoire de l’Empire romain. Si ce dernier a, dans un premier temps, persécuté les adorateurs de Dieu, il n’a pu empêcher la diffusion de leurs prêches ; et a finalement fait du christianisme sa religion d’Etat. Il n’est donc pas étonnant que la bande dessinée se soit emparée de ce sujet. […]

Par Philippe Peter

 

Images changeantes de la Ville éternelle

A l’automne dernier paraissaient tour à tour le tome 34 de la série Alix (Par-delà le Styx, de Mathieu Bréda et Marc Jailloux), et le quatrième tome de son sequel Alix Senator (Les Démons de Sparte, de Valérie Mangin et Thierry Démarez). La série phare de Jacques Martin, créée en 1948 dans le Journal de Tintin, touche encore un large lectorat. Pourtant, les attentes du public ont bien changé depuis les premiers albums, notamment en ce qui concerne le traitement de l’Histoire.  […]

Par Pauline Ducret

 

L’orgie antique, un passage obligé ?

Les albums de bandes dessinées sur Rome comme leurs cousins cinématographiques , les péplums, sans scène d’orgie sont rares. Pour le spectateur/lecteur, avec les jeux du cirque, l’orgie marque l’époque. Mais elle la définit en creux sans vraiment savoir pourquoi de telles scènes font partie de notre « imaginaire romain ». Peintres, graveurs, affichistes, illustrateurs ont depuis quatre siècles, au moins, produit une iconographie orgiaque riche et variée qui reflète à la fois la vision qu’ils ont du monde romain et un flirt transgressif avec la morale qui varie suivant les moments. […]

Par Stéphane Dubreil

 

Gloria Victis sous l’œil de l’expert

Jean-Paul Thuillier est professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure, étruscologue et historien du sport antique. Nous lui avons demandé de se pencher sur la série Gloria Victis, réalisée par Juanra Fernandez et Mateo Guerrero. Un récit situé dans la Tarraconaise au IIe siècle après J.-C., et qui prend comme cadre le milieu des auriges, ces conducteurs de char qui pouvaient amasser des fortunes en remportant des courses hippiques. Deux albums passés au crible par le spécialiste. […]

Propos recueillis par Pauline Ducret

 

Traduire les BD sur l’Antiquité en latin ? Une évidence par Toutatis !

Agrégée de Lettres classiques, ancienne professeur de latin et de grec en Lettres supérieures,  traductrice de l’Iliade et de l’Odyssée, de l’Énéide, des Métamorphoses et des Fables d’Ésope pour la collection des Classiques (Pocket Jeunesse), co-auteur des manuels de latin collège chez Magnard, Annie Collognat était la bonne personne pour traduire Astérix en latin. Elle revient avec nous sur cette expérience, les difficultés qui s’y sont attachées et le plaisir qu’elle a eu de transmettre cette langue ancienne (et non pas morte !) par le 9e art. […]

Propos recueillis par Thierry Lemaire

 

La BD sur la Rome antique entre à l’Université

Julie Gallego est maître de Conférences en langue et linguistiques latines, au Département des Lettres classiques et modernes. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir organisé fin 2011 un colloque sur la bande dessinée historique, dans le cadre de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Trois journées de conférences qui portaient exclusivement sur des albums ayant pour cadre l’Antiquité. Une preuve de plus que recherche scientifique et 9e art peuvent faire bon ménage. Une bonne raison pour parler avec Julie Gallego des liens entre bande dessinée et Rome antique. […]

Propos recueillis par Thierry Lemaire

 

Le Japon contemporain, véritable héritier de la Rome antique ?

S’ils venaient à se rencontrer, qui d’un judoka ou d’un gladiateur prendrait le dessus ? C’est la question que pose Gibbon, scénariste de Virtus, qui met en scène, sous le crayon d’Hideo Shinanogawa, un groupe de prisonniers japonais mené par un ancien champion de judo débarquant au beau milieu du Colisée de Rome au IIe siècle ap. J.-C. La série, créée en 2011 au Japon et traduite en français depuis mars 2014, reprend là le motif principal du Thermae Romae de Mari Yamazaki, publié quelques années plus tôt au Japon (2008 pour le premier tome) et en France (2012) : celui du voyage dans le temps permettant de confronter deux cultures pourtant historiquement et géographiquement si éloignées. […]

Par Pauline Ducret

 

Jean-Claude Golvin, de la restitution architecturale à la bande dessinée

Jean-Claude Golvin est architecte et chercheur, directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste de l’image de restitution des villes antiques. Ses œuvres de restitution sont bien connues du grand public, à travers des ouvrages comme Voyage en Gaule romaine (en collaboration avec Georges Coulon, 2002) ou, tout récemment, Hérode, le roi architecte (en collaboration avec Jean-Michel Roddaz, 2014), ainsi que ses aquarelles exposées dans nombre de musées archéologiques. Il connaît bien le monde de la bande-dessinée, et aurait même le projet de se lancer lui-même dans l’illustration. Nous revenons avec lui sur son parcours. […]

Propos recueillis par Pauline Ducret

 

Rome, du triomphe à la déroute : le cas de la Deuxième Guerre punique

Dans l’imaginaire collectif, Rome surclasse tous ses adversaires et règne en maîtresse sur le bassin méditerranéen. Elle ne peut pas perdre. Même sa chute finale semble avoir été effacée, comme on le ferait avec une erreur. La Ville éternelle a pourtant maintes fois été menacée, en particulier lorsque l’offensive d’Hannibal en Italie battait son plein. Un épisode qui est mis en scène de manière réaliste dans Ad Astra, et fantasmée dans le second tome de la saga Roma[…]

Par Philippe Peter

 

Celtil, un Alix au temps de Murena

L’empereur Néron, star des péplums, a peu intéressé la bande dessinée avant le succès du Murena de Jean Dufaux et Philippe Delaby. Parmi les rares auteurs à avoir mis en scène cet empereur fou, on se rappelle moins Philippe Masson et son album Celtil, paru en 1986. […]

Par Pauline Ducret

 

La sélection d’« Arrête ton char »

Référencer toutes les bandes dessinées traitant de l’Antiquité : c’est le défi que s’est fixée Marjorie Fontaine, professeur de Lettres Classiques, avec l’aide de son collègue Thomas Frétard. Le site « Arrête ton char », dédié aux langues et cultures de l’Antiquité aujourd’hui, accueille la base de données qu’ils entretiennent en ligne, référençant ce jour près de 1700 albums. Nous avons demandé à Marjorie Fontaine de nous parler de ce projet, et de sélectionner pour nous ses dix bandes dessinées préférées sur la Rome antique. […]

Par Pauline Ducret

 

Carte blanche à Christophe Girard

Christophe Girard est auteur de bande dessinée (Contre histoire de l’art, Matisse Manga, Metropolis, Ismahane, Le Linceul du vieux monde). Pour Cases d’Histoire, il propose de visiter graphiquement et à sa façon la thématique du webzine. Pour ce numéro, il donne sa vision de La Guerre des Gaules, et les conséquences de la défaite gauloise sur la bande dessinée. […]

Par Christophe Girard

 

Cahier pédagogique – En BD, tous les chemins pédagogiques mènent à Rome

De la légende de la fondation de la cité sur la Palatin à la fin de l’Empire romain d’Occident en 476, l’histoire de Rome est plusieurs fois inscrite au programme d’histoire des classes du secondaire. Les élèves de sixième s’intéresseront ainsi à Romulus, à la romanisation des provinces et aux conquêtes jusqu’à la fin de la république. En classe de seconde, on demande aux lycéens de s’interroger sur l’invention de la citoyenneté dans le monde antique. Après avoir étudié le « métier » de citoyen à Athènes au temps de Périclès, c’est être citoyen au temps de l’empire qui doit leur poser question. En effet, les historiens ont mis en évidence que la pérennité de l’empire tient pour beaucoup à l’octroi de la citoyenneté romaine aux peuples conquis, ce qui constitue un cas unique dans l’Antiquité, voire dans l’histoire. […]

Par Laurent Lessous