Goscinny

CMcouvPourtant personnage la plupart du temps très secondaire, la figure du croque-mort fait les beaux jours des aventures de Lucky Luke depuis le début de la série. Avec un degré de sympathie inversement proportionnel à son importante fonction sociale. Tout récemment, ce personnage est revenu sur le devant de la scène avec deux séries où le héros a pour profession d’enterrer les morts. Stern et Undertaker renouvèlent ainsi la vision du croque-mort et redonnent du lustre à une profession mal aimée. (suite…)

Juin 28, 2016

LL08Bien que l’intention des auteurs de Lucky Luke soit à mille lieues de réaliser des manuels d’Histoire, les albums de la série regorgent de faits et de personnages réels. Initié par Morris puis Goscinny (un habitué du genre), et pris à leur compte par les scénaristes postérieurs, le procédé donne une profondeur supplémentaire à une série qui jusque là se bornait au terrain de l’aventure. Doit-on pour autant considérer toutes les allusions présentes dans Lucky Luke comme historiquement exactes ? Pas si sûr. Panorama. (suite…)

Mai 27, 2016
empereursmith3bis

© 2015 DARGAUD / GOSCINNY – MORRIS

Si la bande dessinée a globalement été très accommodante avec le Petit Caporal, le personnage était, de par sa renommée, naturellement destiné à faire l’objet de caricatures et de pastiches. René Goscinny s’en est ainsi inspiré à deux reprises : à travers un long clin d’œil dans Astérix en Corse, puis abondamment dans L’Empereur Smith. (suite…)

Juil 23, 2015