programmes scolaires

Napoléon et le Premier Empire dans les programmes officiels d’histoire

 

Origines de notre démocratie et de notre vie politique mouvementée, la Révolution et l’Empire sont inscrits aux programmes d’histoire des classes du primaire et du secondaire depuis les débuts de l’école républicaine, obligatoire, gratuite et laïque.

D’après les programmes officiels d’histoire, l’élève aborde la figure de Napoléon Ier et de son empire à trois moments de sa scolarité.

napoléon-de-heitz-détouré

Tout d’abord en cycle 3, CM 2, le programme indique que le professeur des écoles doit traiter au premier trimestre : Napoléon : la fin de la Révolution, une dictature en guerre contre l’Europe.

Tous les élèves croisent de nouveau le petit caporal en cycle 4, classe de quatrième dans le cours sur la Révolution et l’Empire. Celui-ci est divisé en trois thèmes :

  • Thème I : Les temps forts de la Révolution, les deux derniers temps forts concernent le natif d’Ajaccio, 1799 -1804, du consulat à l’Empire puis, 1804 -1815, Napoléon Ier, empereur des Français
  • Thème II : Les fondations d’une France nouvelle pendant la Révolution et l’Empire, avec l’étude des fondations politiques, économiques sociales et culturelles d’une France nouvelle, l’enseignant bâtit son cours sur une étude de cas, par exemple, la Révolution, l’Empire et les religions ou la Révolution, l’Empire et les guerres.
  • Thème III, la France et l’Europe en 1815, après le congrès de Vienne

A la fin de la classe de troisième, les adolescents qui poursuivent leurs études, fréquentent des lycées généraux, technologiques ou professionnels. Quelle que soit la filière choisie, ils sont de nouveau confrontés dans leurs cours d’histoire, en classe de Seconde, à cette période charnière, lors de laquelle les principes révolutionnaires s’affermissent. Les programmes du ministère précisent qu’il faut obligatoirement étudier la Révolution française comme affirmation d’un nouvel univers politique avec des grands axes problématiques comme la profondeur de la rupture révolutionnaire, ruptures politiques, sociales, économiques et culturelles qui deviennent irrémédiables quand Napoléon Bonaparte est au pouvoir.

Vers la deuxième partie du dossier

Juil 23, 2015